Le référencement des fiches produits sur les marketplaces | Qard.
2876
post-template-default,single,single-post,postid-2876,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,qode_advanced_footer_responsive_768,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
EXCLUSIF - Le référencement des fiches produits sur les marketplaces

Le référencement des fiches produits sur les marketplaces

 

Quand on vend sur une marketplace, on est rapidement confronté à la problématique des fiches produits et de leur efficaté tant en termes de SEO que de capacité à générer des clics.
Or, selon que l’on travaille pour une marketplace ou pour son propre site, la manière d’aborder la fiche produit va être sensiblement différente.

 

Marketplace : quelle approche?

Il faut bien comprendre pourquoi une fiche produit sur une marketplace est différente de celle d’un site propriétaire. Il faut donc se mettre à la place de l’internaute et visualiser son expérience :
L’internaute qui arrive sur une marketplace, très souvent, formulé une recherche produit parfois suivie du nom de la marketplace. Par exemple, si un client cherche des gants de moto pour l’été et qu’il a un abonnement Amazon premium, il va taper «  Gants moto été Amazon ».

Il va se retrouver face à un certain nombre de gants répondant à sa demande. Sur son écran il aura des photos, un prix, un titre plus ou moins explicite et éventuellement les premiers mots de la description du produit. A ce stade là l’internaute peut cliquer sur votre produit et vous rentrez dans la sélection finale. Il peut aussi ne pas cliquer sur votre produit et il est perdu.

 

Fiches produits et marketplace : le titre et encore le titre

L’univers concurrentiel sur les marketplaces est tel que votre premier objectif doit être que l’intrenaute clique sur votre produit. D’une marketplace à l’autre, la structure de la page de résultats change peu. Les données des produits présentés sont souvent:

  • Une photo
  • Un prix
  • Un titre
  • Parfois un début de description

 

Nous supposerons la photo de qualité et le prix en phase avec l’environnement de la place de marché. Dès lors, la seule façon d’amener l’internaute à aller plus loin, c’est le titre.

 

Le titre : un déclencheur de clic !

Un titre bien construit va assurer d’une part une meilleure présence de votre produit dans la page de résultats. Un tel titre va également vous assurer un meilleur taux de clic. Pour créer un titre qui se démarque il faut associer des informations d’ordre général et des informations spécifiques.

Si nous gardons l’exemple de notre client.

– Les informations générales du titre seront «Gants Moto Été »
– Les informations spécifiques seront par exemple «  Marron Agneau Protection ISO Renfort Kevlar sur la paume de la main. »

Quelques astuces pour créer des titres « à clic » :

  • Garder toujours la même structure pour vos titres
  • Commencez chaque descripteur par une majuscule
  • Utilisez des items qui correspondent le mieux possible à ceux utilisés par les internautes lors de leur recherche. (Faites des recherches sur les mots clés utilisés par les internautes)
  • Fixez vous une longueur entre 8 et 15 mots. Moins de 8 et vous risquez de ne pas donner assez d’informations discriminantes. Plus de 15 vous courez le risque de produire un titre illisible. A noter que selon les MKP, il se peut que le titre soit un peu tronqué sur la page de résultat, l’important est qu’il ne le soit pas sur la fiche produit.

 

Les fiches produits, SEO et UX

Outils déterminants pour convaincre les consommateurs, porte d’entrée dans le tunnel de vente, les fiches produits sont trop peu souvent élaborées pour séduire le consommateur. Pourtant un contenu bien construit et séduisant n’est en rien incompatible avec un bon SEO. Les moteurs de recherches ne prennent plus en compte que des listes de mots clés depuis longtemps.

Quelle que que soit la place de marché, une fiche produit devrait toujours être construite de la façon suivante :

    1. Un titre associant informations générales et spécifiques et présentant le produit et ses caractéristiques en douze à quinze mots ( 65 à 100 caractères)
    2. Une description courte qui doit développer un peu le titre. La description courte ne doit pas être une succession illisible de mots clé mais donner envie à l’internaute de lire la description longue. Selon les marketplaces, pensez que le début de la description courte peut apparaître sur la page de résultats.
    3. Une description longue de 300 mots minimum. Elle doit être agréable à lire, donner envie à l’internaute et le rassurer. Pensez à structurer le textes avec des inter-titres “h2” et “h3” et à mettre en avant certaines caractéristiques techniques importante (avec des microdata par exemple).
    4. Au moins une photo. A chaque fois que c’est possible remplissez le champs de description et la balise . Dans tous les cas nommez vos photos (ex. : gant_moto_cuir.jpg plutôt que photo27.jpg) avant de les uploader sur les marketplaces. Les visuels des fiches produit sont souvent l’élément déclencheur de l’achat, d’où le soin à apporter à ceux-ci. Voici nos conseils pour bien choisir les visuels pour vos fiches produit.

 

Les recommandations d’Amazon en termes de Ranking de fiches produit

Dans ses conseils d’optimisation du ranking des Fiches Produit, Amazon recommande de respecter les points suivants :

  • Titre inférieur à 200 caractères
  • Bullet point (point clés/alinéa) : 5
  • Images 6 dont 2 au moins en HD
  • Longueur description : 1000 caracteres minimum (soit environ 200 mots minimum)
  • 15 avis
  • Un scoring à 4 étoiles

 

Les deux derniers points viennent après mais les quatre premiers sont à prendre en compte absolument lors de la création de la FP. Pour la description longue n’hésitez pas à monter au delà, l’algorithme de Google préférant les textes de 300 mots et plus vous ferez d’une pierre deux coups.

 

Duplicate Content

Le travail du SEO de vos fiches produits pour les moteurs de recherche est le premier à faire si vous avez un site de e-commerce, en plus de produits en vente sur les places de marché. Pourquoi ?

Tout d’abord parce qu’il va vous imposer, pour chaque fiche, de réfléchir à ce que vous avez à dire sur votre produit, tant dans une description courte que dans la description longue. Ceci fait, vous aurez toute la matière nécessaire pour créer des fiches produits performantes pour les différentes marketplace. Pour déterminer le contenu le plus pertinent pour ces fiches, nous vous conseillons de lire cet article.

Ensuite,  la gestion du duplicate content par un moteur de recherche comme Google fait que le premier texte publié est celui qui remonte, les autres lui servent de « faire valoir ». Du coup si vos fiches produits partagent du contenu avec celles que vous avez créées sur les marketplaces, elles remonteront en premier à condition d’avoir été mises en ligne avant.

 

Vendre sur les marketplaces : outils de mesure

Quand vous décidez de mettre vos produits en vente sur une marketplace, considérez que ce canal est un canal à part entière et doit être travaillé pour être optimisé. En plus d’un investissement « temps », la mise en place d’outils de mesure est pertinente dès que les volumes de vente deviennent significatifs.

Les informations délivrées vous permettront un pilotage en finesse des différents leviers et une optimisation du ranking et du taux de transformation.

 

Nicolas Bomont

Nicolas Bomont

Co-founder

A PROPOS

Qard est une entreprise proposant des prêts de trésorerie pour les TPE et PME évoluant dans l’e-commerce. Nos démarches sont digitalisées, et sans lourdeurs administratives.

Testez gratuitement votre éligibilité en cliquant ici  ou prenez contact avec nous pour en savoir plus.