Créer son site en marque propre : les erreurs à éviter ! | Qard.
1633
post-template-default,single,single-post,postid-1633,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,qode_advanced_footer_responsive_768,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
MARKETING - Créer son site en marque propre : les erreurs à éviter - Article blog Qard seller vendeur marketplace MKP loan banking Qard. Qard Qard Finance Qardfinance

Créer son site en marque propre : les erreurs à éviter !


Quand on est un professionnel de la vente en ligne et qu’on distribue ses produits sur la plupart des marketplaces européennes ou mondiales, on est habitué aux commissions que prélèvent ces marketplaces sur la ventes des produits. Aussi on peut rapidement être tenté de créer son propre site afin de s’affranchir de ces frais et proposer des prix moins chers.

Ainsi tout le monde est content, le client car il peut acquérir le produit désiré à moindre coût et le vendeur car tout en baissant son prix de vente il augmente sa marge ! Mais attention, oui cette idée n’est pas absurde et le modèle qu’elle présente a tout pour séduire. Cependant il y a plusieurs points que vous devez prendre en compte avant de vous lancer dans la création de votre propre site.

 

1. Acquérir du trafic : les fausses bonnes idées

A moins d’avoir déjà un site en marque propre avant de commencer son activité de vendeur sur les différentes marketplaces, lorsque vous créez votre site, vous partez de zéro en terme d’audience. C’est à dire que votre notoriété sur internet est peut être très bonne en tant que vendeur mis en avant par Amazon (ou autre) mais est quasi inexistante en votre nom propre. Vous n’êtes donc pas connu ni de Google, ni de vos clients comme un site marchand et changer ce statut ne sera pas immédiat et peu s’avérer très compliqué.

  • Utiliser les fiches produits des marketplaces

Pour un vendeur dont les fiches produits sont consultées plus 1000 fois par jour, il peut être tentant de mettre des liens vers son site à l’intérieur de ses fiches produits tout en se disant qu’on récupèrera du trafic par ce biais. Hélas les marketplaces qui vous permettent de générer ce trafic voient d’un très mauvais oeil cette technique et ne manqueront pas de vous sanctionner si vous l’essayer, ce moyen là est donc à proscrire !

  • Investir ponctuellement dans le SEO/SEA

Un autre moyen d’obtenir du trafic gratuit sur son site est bien sûr le référencement naturel sur les moteurs de recherche (SEO) ainsi que le référencement payant (SEA). Mais à ce jeu là aussi les marketplaces institutionnelles sont très fortes et possèdent des équipes dédiées qui travaillent 24h/24 pour les maintenir en premières positions sur Google. De plus, il ne faut pas penser le SEO comme quelque chose d’éternel, un investissement ponctuel aussi fort qu’il soit sera toujours limité dans le temps et ne sera pas en mesure de rivaliser avec les leaders du marché qui dépensent tous les jours des budgets très élevés.

Donc on l’a vu, acquérir du trafic sur son site en marque propre n’est pas vraiment de tout repos et il va falloir être malin pour y arriver !

 

2. L’intérêt des réseaux sociaux

Puisque la finalité est toujours là même, à savoir acquérir du trafic pour le faire transformer sur le site en marque propre plutôt que sur la marketplace, nous allons voir quel rôle il est intéressant de faire jouer au réseaux sociaux et notamment à Facebook.

  • Fédérer une communauté

Facebook est un réseau social très intéressant pour nous car il permet de créer des groupes de personnes ayant un intérêt commun pour un sujet précis. Je vous invite donc à commencer par créer un groupe/page Facebook plébiscitant un de vos produits où votre marque dans sa globalité. Ainsi les personnes qui constituerons ce groupe seront vos premiers clients “fidèles” que vous pourrez envoyer directement sur votre site en marque propre et qui bénéficieront de tarifs avantageux.

  • Gérer sa relation client

Un autre avantage à fédérer une communauté via Facebook est la possibilité de gérer toute la relation client par ce même média. Votre page Facebook peut ainsi devenir votre principal moyen d’interaction avec vos clients ou futur clients qui y trouveront une oreille attentive (que ce soit de par les échanges entre membres du groupe ou via le chat messenger directement avec vous) et un accès rapide à votre site.

Les réseaux sociaux seront donc votre principale source de trafic à court terme et il ne faut pas hésiter à investir en publicité pour vous faire connaître via Facebook.

 
 
 

Nicolas Bomont

Co-founder

A PROPOS

Après plusieurs années au sein de leaders du e-commerce comme Rocket Internet et Cdiscount, Nicolas vous propose des conseils précis pour vous aider à optimiser vos ventes et améliorer vos performances financières.